17 novembre 2009

La dure vie de libraire

C'est dur d'être (apprenti) libraire (en contrat pro).
Pas pour les journées à rallonge, ni pour les heures interminables à être debout, ni parce que les clients sont parfois bêtes ou mal lunés, ni parce que la stagiaire vous colle à deux centimètres des fesses.

C'est dur parce qu'un libraire, à la base présupposé amoureux des livres, voit passer des ouvrages par dizaines par jour et ne peut en lire que .. Pas beaucoup (pas envie de parler french ce soir). C'est une vraie frustration de voir défiler tout ces écrits sous nos yeux sans pouvoir y goûter calmement, en prenant pleinement son temps.

J'ai appris à lire en diagonale, rapidement, alors que ce que je préférais dans la lecture c'était me plonger pleinement dans un ouvrage, de faire corps avec.

Sans parler de mon statut de jeune fille qui fait que:
- S'occuper de mon appart prend du temps
- Je me pousse à aller au code tôt le matin
- J'ai un chéri et qu'il faut bien que je passe du temps avec lui (bah uè)
- Je dois réviser (un peu) mes cours

Alors là, c'est le pompom. J'ai du mal à jongler entre tous ça.

Mais j'ai fait un DUT, je peux résister à tout moi ! =D
(Si vous êtes pas passés par un IUT, vous pouvez pas comprendre la force qui est moi)

Posté par miss_bounette à 22:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur La dure vie de libraire

    tu y te débrouilles super bien je trouve tu as une bonne vie remplie faut voir les bons côtés des choses!

    Posté par Damien, 17 novembre 2009 à 22:28 | | Répondre
  • "Mais j'ai fait un DUT, je peux résister à tout moi !"

    Ca devrai être un hymne

    Posté par Lauriane, 18 novembre 2009 à 07:09 | | Répondre
  • Ouiiiii, l'IUT ne nous a finalement pas tué, et il nous a surtout rendu plus fooort ! Poweeeeer Raaaanger !

    Posté par soOFtie, 03 décembre 2009 à 00:43 | | Répondre
Nouveau commentaire