01 septembre 2009

On suffoque dans nos vies, dans nos chaînes

Et puis j'ai mal à nos souvenirs
Juste là, juste ici

On s'aime un peu comme autrefois
Beaucoup comme des sourds
A la folie tu crois
Pas du tout mon amour

Un peu, c'est déjà ça
Beaucoup, pas pour toujours



J'écoute Pierre Guimard* pour essayer de trouver de l'inspiration.

C'est terrible d'avoir tout le bonheur imaginable à ses côtés et d'avoir l'impression de ne pas en profiter, de passer à côté.
J'ai encore des regrets, plus aussi tenaces qu'avant, mais je me rends compte qu'il y a des choses que j'aurai du lui dire. Qu'il gardera une mauvaise image de moi, et ce dont je souffre aujourd'hui, c'est de ne pas lui manquer.
J'ai ce problème, réel, de m'attacher aux gens avec qui je suis bien.

Quand Sarah, ma collègue au Coin du livre, m'a dit au revoir samedi, j'ai eu le coeur serré, et j'ai fini ma journée dans la tristesse. C'est débile, on s'est connu pendant deux mois - ok, 5h par jour quand même. Mais sa présence va me manquer.
Je l'ai déjà constaté aujourd'hui, c'était pas pareil.

Autre exemple, Laura .. Celle qui a eu la place de meilleure amie. Sauf que le passage de l'adolescence à la vie d'adulte nous a séparé. Le temps use les relations.
Quoi qu'il en soit, elle sera toujours dans mon coeur même si ça ne sera plus jamais pareil.

Et, par voie de conséquence, T*. D* m'a dit que c'était normal, que j'avais passé un quart de ma vie avec lui. Mais comment montrer ce manque sans qu'il ne le blesse? Parce que T* et moi on ne s'aime plus, c'est juste un problème d'égo. Je digère pas qu'il ait pu me jarter de sa vie comme ça.
Tous ces délires me manquent ..

"Be happy, be kiwi".
Le gros "KIWI" que j'avais peint sur le mur de sa cuisine.
"Tous à mettre dans l'même panier, sa femme et son voisin, son chef de service détesté d'toute façon il n'aime que son chien"
Les voyages en scooter.
Les parties de Smash.
Les vendredi soirs qu'on attendait pour regarder Sex & the city et Scrubs ensemble.
"On a plus qu'à s'cacher sous les bras"

Est-ce que c'est possible qu'il ne pense vraiment plus à tout ça, à ce qu'on a vécu?
C'est une vraie question.

J'ai compris que commencer une vie avec quelqu'un d'autre demande du courage, du temps, de la patience, mais j'ai confiance.
Je suis bien avec lui, et je dois apprendre à apprécier les moments présents.


* Pas du tout mon amour

Posté par miss_bounette à 20:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur On suffoque dans nos vies, dans nos chaînes

    nouvelles pleaaase!

    Oh.
    Garde la pêche. Plus de news. Dommage. J'espère que tu vas aller mieux. Allez courage, des gens sont là pour toi, non?
    C'est dur, je sais.
    Allez,
    à la prochaine hein.
    DES BISOUS.

    Posté par Silence, 04 septembre 2009 à 19:41 | | Répondre
Nouveau commentaire